Démarche et partenaires

L‘originalité initiale du projet PANsafer, et qui constitue aussi son enjeu principal, est qu’il prend en compte simultanément les composantes routières et ferroviaires de la sécurité dans les transports, composantes traditionnellement abordées séparément du fait notamment de la séparation des autorités organisatrices et réglementaires et des cultures qui les régissent.

Ce projet se sert largement des connaissances antérieures accumulées au travers de recherches internes aux partenaires, de projets français ou internationaux, de conclusions de différents groupes de travail sur le sujet.

PANsafer constitue de ce fait un projet à trois niveaux de fédération:

  • Des partenaires de natures différentes : INRETS, UTBM-SeT, ECLille, EPFL, CERTU, RFF, TL (Transport Lausannois), INFODIO, ERT
  • Des disciplines très différentes : accidentologues, aménageurs, psychologues, techniciens avec une large communication entre les sciences pour l’ingénieur et les sciences humaines.
  • Des technologies différentes et complémentaires : outils de télécommunications, de surveillance avec les traitements des signaux associés à ces technologies.

Le passage à niveau, interaction route/rail, devient dans PANsafer le rendez-vous de ces trois niveaux de fédération de recherche et d’expertise.

Ainsi que le préconise le programme VTT, notre projet couvre plusieurs champs scientifiques et technologiques. Il concerne deux modes de transports terrestres (route et rail) et toutes leurs applications (particuliers, professionnels, voyageurs et marchandises).